Imprimer Envoyer un lien

Sortie BARCELONE

La gare de Barcelone França

Qu'on vienne de Suisse avec le Pau Casal ou de Paris avec le Joan Miro, on n'arrive plus à Barcelona Sants mais à Barcelona França. C'est pas plus mal, car cette gare est beaucoup moins fréquentée. Elle est à quelques pas du Barri Gotico et de Port Vell. Courant 2008, la police a fait fermer la consigne, il ne reste plus que la consigne de Barcelona Sants La RENFE a passé des accords avec les métros de Barcelone, on peut maintenant aller à Barcelona Sant ou à l'aéroport avec son billet de train, renseignez-vous à la gare, car il faut le faire valider.




La estación de Francia, la gare de France, est l’une des gares ferroviaires principales de Barcelone. Elle se trouve a coté du parc de la Ciudadela et de la mer. Après Sants, c’est la gare qui reçoit le plus de voyageurs, venus de banlieue et du trafic provincial. La gare a été construite pour la première fois au XIXe siècle, pour recevoir le surplus de visiteurs venus pour l’exposition internationale de Barcelone. C’est l’architecte Pedro Muguruza qui en a construit les massives façades, toujours debout aujourd’hui.
La gare est bien plus jolie que celle de Sants, avec des décorations en marbre, bronze et cristal, de style moderniste et art déco, elle mérite une visite même si on ne va pas prendre le train. Une partie du monument appartient aujourd’hui a l’université Pompeu Fabra.
Pour les voyageurs, on trouve dans la Estación de Francia les trains lents pour Valence et Madrid, les Alvia et Arco, mais l’AVE, qui est le TGV espagnol, part de la gare de Sants. Ensuite il y a les trains de banlieue (Cercanías) qui vont à l’aéroport et aux villages de la cote.

L'intérieur est vaste et clair. Allez manger un dernier sandwich au Jamon Serrano au bar du buffet, accompagné d'un Rioja. Vous passerez un bon moment à discuter avec les serveurs.

Le nom « Talgo » est l'acronyme de « Tren articulado ligero Goicoechea Oriol » (Train articulé léger Goicoechea Oriol). Les trois premiers mots reprennent les caractéristiques de base du matériel Talgo, tandis que les deux derniers correspondent respectivement au nom de l'ingénieur Alejandro Goicoechea Oriol à l'origine du concept et à celui de la famille Oriol, qui a en financé la réalisation puis le développement.











Le matériel Talgo présente plusieurs particularités techniques qui lui sont propres et qui sont, pour certaines, reprises dans son nom
:

  • l'articulation : chaque voiture s'appuie sur les organes de roulement de la précédente ;
  • la légèreté : depuis l'origine (1942), les Talgos sont construits en aluminium ;
  • l'absence d'essieux, les roues étant indépendantes, c'est-à-dire montées individuellement, sans lien mécanique entre elles ;
  • le système de pendulation1 passive, appelé suspension Talgo pendular2 ;
  • le système de changement d'écartement automatique Talgo RD (Rodadura Desplazable) permettant de passer de la voie large à la voie normale et réciproquement, sans arrêt, le train défilant au ralenti (entre 5 et 15 km/h) sur une installation spéciale. De telles installations existent aux principales gares sur la frontière franco-espagnole (Cerbère-Port-Bou et Hendaye-Irún) et sur le réseau espagnol, aux points de contact entre le réseau classique (écartement 1 668 mm) et le réseau à grande vitesse (écartement international - 1 435 mm).



Utilisateurs connectés

Il y a 47 utilisateurs connectés

Sauvegarde du Train de la Mure

Image du Blog mycenes.centerblog.net

thumbnail

Images choisies au hasard

Historique lignes

AMFG-TV

AMFG Articles

Produits décor

Produits DIGITAL

ARTISAN

Rechercher avec Google

 
amfg.dyndns.org
WWW

Materiel d'occasion

thumbnail

Images choisies au hasard

Photos populaires

LOULOU raconte sa SNCF

Sortie-Nice/Tende

trains réel SNCF

AMFG matériels réel

thumbnail

Le Blog d'Hugo

Choisir son décodeur